Votre navigateur est obsolète !

Pour une expériencenet et une sécurité optimale, mettez à jour votre navigateur. Mettre à jour maintenant

×

Valérie DRECHSLER-KAYSER

Gestion de projet et Médiation - Culture et patrimoine

Musée
Expositions
Médiation culturelle et pédagogique
Recherche et édition
Période contemporaine
Valérie DRECHSLER-KAYSER
50 ans
Permis de conduire
Luxembourg
Situation professionnelle
Freelance
Ouverte aux opportunités
Présentation
Enthousiaste, volontaire, rigoureuse, j'ai développé une expertise en conception et en conduite de projets de recherche et de valorisation des patrimoines historiques et mémoriels.

L'histoire européenne contemporaine, la mémoire des conflits contemporains sont mes domaines d'intervention privilégiés, en particulier en Région Grand Est et en Grande Région.

Rompue à la direction d'équipes, auxquelles j'accorde confiance et soutien, je recherche volontiers les synergies et les partenariats pour mettre en œuvre un programme et atteindre les objectifs fixés.

Je serais heureuse de mettre mes compétences et mon expérience au service de vos ambitions et du rayonnement de vos projets.

A bientôt,
Valérie DRECHSLER-KAYSER
Description
Un Établissement Public de Coopération Culturelle pour le Mémorial de Verdun
(Photo Pascal Bodez, Grand Est)
Lors de la Commission permanente de ce vendredi 14 octobre 2016, placée sous la présidence de Philippe Richert, Président de la Région Grand Est, ancien Ministre, la Région a approuvé la création de l’Établissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) « Mémorial de Verdun – Champ de bataille ». Cette structure aura pour mission d’assurer la gestion et le développement du tourisme de mémoire de la Grande Guerre.
Outil patrimonial au service de la Mémoire, l’EPCC « Mémorial de Verdun – Champ de bataille » est créé entre l’Etat, la Région Grand Est, le Conseil départemental de la Meuse, et la Communauté d’Agglomération du Grand Verdun. Sa vocation est de reprendre les activités du Mémorial relevant du Comité National du Souvenir de Verdun et de faire de la ville de Verdun le « phare européen de la Grande Guerre ». Il s’agit de mettre en place une structure moderne qui permette d’accueillir le public dans les meilleures conditions et de favoriser la transmission et la compréhension de ce terrible moment de l’Histoire. L’EPCC sera administré par un conseil d’administration composé de 25 membres issus des collectivités territoriales fondatrices, de représentants de la Fondation du Souvenir de Verdun et de la Fondation de l’Ossuaire de Douaumont ainsi que de personnalités qualifiées. L’établissement aura pour mission de gérer le Mémorial de Verdun et de mettre en œuvre une politique mémorielle, culturelle et touristique du champ de bataille.

Il y a cent ans, Verdun devenait le champ de bataille monstrueux de la France et de l’Allemagne et le tombeau de 700 000 soldats. Sous l’impulsion de l’écrivain Maurice Genevoix, naissait en 1951 le Comité National du Souvenir de Verdun puis, en 1967, le Mémorial de Verdun était inauguré à Fleury-lès-Douaumont dans la Meuse. En février dernier, la réouverture du Mémorial au grand public, après trois ans de rénovation, a conforté cet ouvrage patrimonial et historique dans son rôle de témoin incontournable des atrocités de la Grande Guerre, faisant de lui le phare européen de la première Guerre Mondiale, « pour ne jamais oublier ».

Le Grand Est est fortement marqué par des décennies de conflits. C’est pourquoi son développement touristique s’appuie aussi sur le Tourisme de Mémoire comme l’illustre Verdun, ville inscrite dans le «contrat de destination Grande Guerre », officialisé par l’Etat en 2013. L’objectif de ce contrat est de faire émerger en Région Grand Est, une offre touristique et mémorielle d’excellence à l’international.
Date de création
14 oct. 2016